• De Tuléa à Palmira

    Aujourd'hui, une étape banale de 71 km, juste pour avancer. Nous avons fait une très belle rencontre chez des horticulteurs, où Alejandra nous a montré comment utiliser l'Aloé vera ; les colibris se battent pour butiner sa fleur.

    Nous dégusterons un très bon mixte de fruits à l'Aloé véra.

    De Tuléa à Palmira

    De Tuléa à Palmira

    Aussi du tabac

    De Tuléa à Palmira

    De Tuléa à Palmira

    Alejandra

    De Tuléa à Palmira

    La mama

    De Tuléa à Palmira

    De Tuléa à Palmira

    Les araignées au dessus de notre tente

    De Tuléa à Palmira

    De Tuléa à Palmira

    Arbre bizarre, à vous de trouver le nom !

    De Tuléa à Palmira

    La zic est aussi dans le pré !

    De Tuléa à Palmira

    Nous avons réussi à en choper un

     

    De Tuléa à Palmira

    Bigoudis assortis au pull

    De Tuléa à Palmira

    Aujourd'hui, nous avons découvert un nouveau métier. Pendant que les gens font leurs courses, le gars met un carton sur le siège des scoots et même des vélos, pour que les conducteurs ne se brulent pas les fesses. Et tout le monde joue le jeu et glisse la pièce, c'est vrai que ici ça chauffe !

     

    Il fait très chaud et nous nous posons de bonne heure dans un hôtel pour mettre notre blog à jour.

    Demain, nous continuons notre route vers le sud en évitant Cali, d'après plusieurs avis de voyageurs.

    De Tuléa à Palmira

    De Tuléa à Palmira

     De Tuléa à Palmira

    Ville de Palmira, les carrosses côtoient les grosses voitures

     


  • Commentaires

    1
    Eddy
    Lundi 10 Février 2014 à 10:10

    Tu vois Alejandra, ils t'ont vite remplacé les parents !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :