• De Zipaquira à Chiquinquira

    Aprés des adieux très chaleureux, nous partons par une route pas très agréable. Enormément de circulation, il faut surtout se méfier des bus, des camions et des attaques de chiens assez courantes, nous n'en avons jamais vus autant qu'en Colombie.

    Depuis notre départ, nous sommes assez déçus par le paysage. Seul les nombreux contrôles de police nous rappellent où nous sommes.

    Une bonne partie de la matinée, nous grimpons du 6 % pour enfin s'éclater dans une belle descente où nous prenons 60 km/h. Enormément de fabriques de briques avec des fours au charbon nous en mettent plein les narines, mêlé aux accélérations des camions.

    D'immenses mines de charbon en cours d'extraction, le paysage s'améliore ensuite petit à petit. Au bord de la route, des vendeurs de paniers tressés de toute sorte. Nous traversons un village en fête, une course de camions qui doivent passer le plus vite possible à travers des quilles et tout ça, en marche arrière, avec de grands coups de klaxons à l'arrivée.

    Nous décidons de stopper notre étape de bonne heure car nous avons déjà 83 km dans les jambes. Nous arrivons au village de Susa où nous montons la tente entre une église et une école.

    Une famille de 12 enfants viennent nous apporter le café tiento, spécialité locale.

    Les colombiens n'invitent pas facilement. Ils restent très discrets au départ, nous épient et nous adoptent par la suite.

    Nous mangeons sur le perron de l'église. Tout à coup, un bruit fracassant : un 4x4 vient de descendre une pente abrupte, sans chauffeur, pour s'exploser contre le mur d'une habitation !

    Plus tard, les habitants de la maison la plus proche - qui nous observaient discrètement depuis un bon moment - sortent deux gros hauts parleurs et allument un grand feu en plein milieu de la rue. Ils s'approchent de nous timidement. Ce sera ensuite distribution de chamalos pour les faire griller et puis faire chauffer une grande marmite d'eau chaude sucrée qu'ils mélangent à une espèce de liqueur d'anis à même le verre, c'est un peu l'apéro local.

    Nous passerons une super soirée avec des cours de diverses danses locales

     

    De Zipaquira à Chiquinquira

    Attention au départ !

    Ambiance assurée

    Gymkhana en Marche arrière

    De Zipaquira à Chiquinquira

    De Zipaquira à Chiquinquira

    De Zipaquira à Chiquinquira

    De Zipaquira à Chiquinquira

    De Zipaquira à Chiquinquira

    De Zipaquira à Chiquinquira

    De Zipaquira à Chiquinquira

    Fiesta improvisée

    De Zipaquira à Chiquinquira

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Janvier 2014 à 15:28

    Sympa la fiesta improvisée !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :