• Notre voyage tire à sa fin alors nous retournons sur l'île de Negros par une mer démontée.

    Nous arrivons enfin dans un petit Hôtel pour nous assoupir au 3° étage en attendant que les nausées dues au mal de mer passent.

    Il est midi et nous n'avons pas faim, tout a coup le lit se met à tanguer et nous nous rendons à l’évidence très vite que c'est un tremblement de terre.

    Nous descendons à l'accueil pour allez un peu aux nouvelles et ils ne s’affolent pas plus que ça et en sourient même.

    Alors que nous allons a la banque changer de l'argent en ne rasant pas trop les murs, une deuxième secousse intervient alors que le banquier nous donnait l'argent. Tous le monde cesse de bouger en regardant le plafond puis dès que ça s'arrête la transaction continue comme si rien ne s'était passé.

    Nous apprendrons sur internet que ce séisme d'une magnitude de 6,5 avait son épicentre à 80 kms de nous et qu'il a fait 43 victimes.

    Une alerte au Tsunami a eu lieu mais sans évacuation.

    Le lendemain la mer est redevenue calme et nous irons nager dans une réserve marine.

    Nous serons une nouvelle fois invités sur la plage à un anniversaire local: cochon à la broche, poissons, poulets et boissons à volonté.

    Quand la terre se met à trembler !

    Quand la terre se met à trembler !

    Quand la terre se met à trembler !

    Smiley pour nous dans cette visite d'école

    Quand la terre se met à trembler !

    Petite chansonnette pour les curieux voyageurs

    Quand la terre se met à trembler !

    Quand la terre se met à trembler !

    Quand la terre se met à trembler !

    Quand la terre se met à trembler !

    Encore une invitation au cochon farci sur la plage

    Quand la terre se met à trembler !

     


    1 commentaire
  • Nous prenons un ferry pour l'île de Cebu où nous louerons de nouveau un scooter pour nous balader sur les jolies routes côtières.

    Nous nous rendrons enfin à Cebu City surnommée la petite Manille où se côtoient buildings et magasins impressionnants à l’américaine avec les petites maisons de tôles et la vie de la rue.

    C'est ici que nous prendrons notre vol pour un retour vers le froid de l’hiver.

    Le chauffeur de taxi qui nous emmène à l’aéroport nous explique que la ville de Cebu a été prise d'un affolement indescriptible lors de l'annonce du séisme.

     

    Fin du voyage par l'île de Cebu

    Fin du voyage par l'île de Cebu

    Fin du voyage par l'île de Cebu

    Fin du voyage par l'île de Cebu

    Fin du voyage par l'île de Cebu

     

    Fin du voyage par l'île de Cebu

    Fin du voyage par l'île de Cebu

    Fin du voyage par l'île de Cebu

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique