• 80 kms pour allez à Lisbonne par la côte. En quittant Sintra une grande montée avec des travaux laissant seulement une voie sur 1 km.

    A la vitesse où nous montons, dès que le feu passe au vert les automobilistes Portugais se mettent à nous détester car nous créons un véritable bouchon.

    En haut de la grimpette alors que je suis devant une animalerie en train d’apprendre le Français à un perroquet Portugais qui parle Espagnol.

    Je ne vois pas arriver Sylvie. Au bout d'une demi heure elle me rejoint très mécontente car j'ai rater l'intersection qui était beaucoup plus bas.

    Grosse hésitation pour redescendre tout ce qu'on avaient grimpés, alors je demande au marchand d'oiseaux qui lui parle Français et il nous dit que tout droit nous pouvons rejoindre la route moins agréable mais qui nous fait gagner une journée.

    C'est vrai qu'au début elle est un peu monotone mais ensuite nous rejoignons la côte avec des supers points de vue et un petit air marin qui nous réconforte.

    Tout à coup un doute envahie Michel en regardant la carte avec la boussole, heureusement que nous interpellons un passant sinon nous partions complétement dans l'autre sens.

    La boussole pour une raison inconnue avait complétement perdue le Nord!

    La route est très agréable et en bonne partie en piste cyclable, nous nous arrêtons pour nous rafraichir un peu sur une plage et manger une glace puis arrivons prêt de Lisbonne.

    Plus nous approchons plus la circulation est dense et infernale. En plus il n'y a plus de pistes cyclable, quelquefois ça passe très prêts et nous sommes un peu crispés.

    Nous arrivons enfin sur des quais en pleine réhabilitation et vers le parc des nations ou nous pouvons rouler tranquille et admirer les nombreux monuments.

    Nous sympathisons avec un groupe de 5 jeunes filles de différentes régions de France qui se sont retrouvées pour les vacances et elles nous indiquent un camping tout en haut de la ville.

    Nous partons avant qu'il soit nuit et trouvons difficilement un passage souterrain pour traverser la voie de chemin de fer et ensuite la route à grande circulation.

    Ensuite ça n'a pas été facile pour trouver la bonne rue à travers cette ville immense.

    Heureusement les Portugais se mettent en quatre lorsque vous leurs demander un renseignement.

    Presque au sommet de la ville un automobiliste nous fait un plan sur papier et nous accompagne une partie en voiture.

    Ça grimpe encore pas mal et nous arrivons enfin à bon port!

    Nous restons deux jours pour visiter la ville et laissons les vélos au camping!

     

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne

    Sintra direction Lisbonne


    votre commentaire
  • Pour visiter Lisbonne il faut le mérité, nous prenons un bus depuis le camping puis arrivés sur place on nous explique que le plus simple est de prendre le tramway n° 28.

    Celui ci vous ballade dans tout l'Alfama , ce vieux quartier qui est l'âme de la ville!

    Lorsque nous demandons où se trouve le tram, un couple de jeunes nous répondent, c'est facile vous allez tout droit et vous verrez c'est celui où il y a une file d'attente très longue.

    Ils nous disent aussi, vous n'êtes pas obliger de le prendre, vous découvrirez aussi bien à pieds!

    (Ont voient qu'ils ne voyagent pas à vélos ceux ci, nous ont aimeraient se faire trainer pour une fois!)

    Nous leurs demandons quand même, et comment allons nous nous repérer?

    Et bien c'est simple! vous suivez les rails du tramway!

    Mais c'est vrai! ils sont pas bêtes ces jeunes!

    En bon citoyen discipliné nous allons tout de même derrière la grande file d'une quinzaine de mètres puis au bout d'une demi heure, nous n'avons avancé que de 2 mètres.

    Un gars qui passe le long des rangs nous annonce deux heures d'attente.

    Nous prenons nos cliques et nos claques et décidons de visiter à pieds!

     

    Lisbonne

    C'est pas encore le bon!

    Lisbonne

     Plus qu'a suivre les rails!

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Lisbonne

    Le Tuc Tuc sardines

     

     

     

     


    votre commentaire
  • De Lisbonne nous devions descendre plus au sud mais notre tracé est toujours très aléatoire, l'avantage de la façon dont nous voyageons.

    Quelquefois il faut rester raisonnable et ne pas se donner la pression, de plus nous avons promis aux parents de Philippe de passer au moins deux jours en leurs compagnie, d'autant plus que leur fils et toute la famille serons là.

    Le calcul est vite fait, nous n'avons même pas le temps de faire le retour à vélo si nous voulons être dans les temps.

    Nous nous renseignons donc pour mettre les vélos dans le train jusqu’à Porto et pas de problème au Portugal c'est très simple sauf à l'arrivée où nous devons grimper une rampe d'escalier très raide nos vélos ne rentrant pas dans l’ascenseur.

    Le paysage traversé est complétement inintéressant et nous ne regrettons pas d'avoir court-circuité cette partie.

    Quelle surprise à l'arrivée en train lors des premières vues sur la ville de Porto et encore plus lorsque nous donnerons nos premiers tours de roues dans celle ci.

    Nous qui imaginions une ville industrielle très sombre et ragoutante, c'est tous le contraire, cette ville à vraiment une âme et l'ont si sent tout de suite à l'aise.

    Quel dommage, nous nous sommes rendus compte bien plus tard que nous aurions eux le temps de la visiter.

    le seul problème c'est qu'il n'y avaient pas de campings au nord de la ville, alors après avoir pris quelques photos nous avons essayer de sortir le plus possible du centre pour trouver un endroit tranquille pour poser notre tente.

    Finalement nous camperons à la sortie de Porto dans un immense parc public cachés derrières un bosquet d'arbustes et à côté des quais.

    En soirée nous pourrons allez flâner un peu et assister à un tournoi féminin de Beach volley!

     

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Porto

    Nous campons dans un jardin publique


    votre commentaire
  • Cette étape de 87 kms a été la plus éprouvante pour nous avec un très fort vent de face lorsque nous longeons les côtes avec plus de 20 kms de routes pavées pour éviter la grande route.

    A midi en demandant notre direction, nous ferons connaissance avec un Franco Portugais qui passe les vacances en famille et nous nous retrouverons au restaurant autour d'une même table soit une dizaine de personnes.

    C'est ces moments privilégiés inattendus que nous adorons!

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    l’Étape où nous allons moins vite que notre ombre!

    De Porto à Viana do Castelo

    Une piscine à l'eau de mer

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    Nous voici à Viana do Castelo une très belle ville

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    De Porto à Viana do Castelo

    Nous trouvons un camping pendant qu'au loin le ciel est saturé de fumée rougeâtre d'un immense incendies de forêt, il y aura jusqu’à la fin de notre séjour 700 départs de feux dans tout le Portugal et c'est presque normal ici lorsque nous leurs posons la question.

    le ballet des canaders et hélicoptères est incessants et ridicule en rapport aux surfaces qui brulent.

    Pour les causes, tout le monde a sa version mais nous croyons que la plus probable c'est l'imprudence et la négligence tout simplement.

    Après coup lorsque nous voyons les endroits où nous avons camper dans les bois, nous pensons alors que nous avons vraiment une bonne étoile!

     


    1 commentaire
  • Dernière étape avant de rejoindre la famille, nous prenons notre temps et accusons tout de même la journée d'hier.

    En cours de route nous assistons à une grande procession, nous attendons la sortie de l'église très tard et toutes la cérémonie accompagnée de la fanfare et des explosions de pétards géants.

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Sur la route de Ponte de Lima

    Nous continuerons pour atteindre Ponte de Lima en début d'après midi !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique